Home / Japon / Japonais / Apprendre le Japonais : les outils

Apprendre le Japonais : les outils

Si, comme moi vous vous êtes récemment mis ou que vous comptez vous mettre au japonais, vous vous êtes sans doutes demandé comment faire, où chercher les ressources, par où commencer, … Je vais ici partager avec vous les sites web, applications ou livres que j’ai pu trouver ainsi que mon avis dessus pour ceux que j’ai testé ou que j’utilise (je le redit, vous aurez le ressenti qu’on peut avoir en étant débutant). Notez que je ne vais pas spécialement aborder l’apprentissage des Kanji étant donné que j’ai décidé de faire ça plus tard et que je ne m’y suis donc pas spécialement intéressé.

Sites Web

Ici-Japon

Ici-Japon propose plusieurs choses : un cours de 28 leçons, 3 cours express spécial voyageurs et une liste de vocabulaire par thèmes et niveaux. Le tout est gratuit et accessible ici. Les leçons contiennent à chaque fois une liste de vocabulaire (avec la forme kanji + hiragana/katakana + romaji), des nouveaux kanji avec les étapes pour les écrire, un texte/dialogue et de la grammaire. Pour chaque leçon, il y a aussi plusieurs lecteurs audio qui permettent d’entendre la prononciation des phrases/mots, ce qui est plutôt cool (en vrai c’est assez frustrant quant t’es pas sur de comment prononcer un mot ou que tu le prononces mal).

J’ai trouvé que c’était plutôt bien fait, à chaque fois il y a plusieurs exemples pour les notions abordées, le vocabulaire n’a pas l’air du genre inutile et les leçons ne sont pas trop longues. Le seul reproche que je pourrais faire est au niveau du design qui pourrait mériter une petite mise à jour. Ceci dit, au niveau des sites web proposant du contenu gratuit, c’est celui que j’ai trouvé le mieux.

NHK

On enchaine avec « Le japonais en douceur » de NHK (entreprise japonaise publique de TV et radio) qui propose gratuitement un total de 48 leçons sur son site web. Ici, les leçons mettent surtout l’accent sur l’oral. Il y a à chaque fois une bande son de 10 minutes environ; on entend d’abord un court sketch qui est expliqué par la suite. Chaque leçon a un support écrit mais ce dernier ne fait que souligner les points importants qui sont vu dans la bande son sans développer plus que ça.

Encore une fois, j’ai trouvé que c’est plutôt bien fait. Le site est visuellement agréable et il est possible de télécharger les mp3 des leçons ou le récapitulatif sous forme PDF. Ceci dit, comme vous pourrez vous en douter, je pense que ça peut être bien pour avoir des notions, comme un premier approche ou encore pour perfectionner un peu son oral mais ça risque d’être un peu light pour autre chose. Ce qui est pratique c’est qu’au lieu de perdre son temps à ne rien faire dans les transports, on peut écouter ça.

Busuu

On finit pour les sites web avec Busuu, un service payant (entre 5 et 15 € par mois selon la durée d’engagement), bien qu’on puisse accéder à certaines choses gratuitement, ça reste assez limité. Au niveau des cours, ces derniers sont classés par difficulté. Chaque leçon aborde un thème spécifique. Plusieurs phrases types sont ensuite données en fonction de cela (texte et bande son) et un quiz est proposé à la fin. Il est également possible de faire des exercices écrits ou oraux qui sont ensuite soumis à la communauté pour être corrigés. Pour finir, il est possible de faire plusieurs tests de niveau pour obtenir des « certificats Busuu » (qui ne doivent pas valoir grand chose dans la vraie vie, je pense).

Le site est agréable à utiliser mais je trouve que c’est relativement cher pour ce qui est proposé. A l’époque où je l’avais testé, ce qui m’avait freiné était l’absence/le peu de présence de points grammaticaux et d’apprentissage de l’écrit.

Applications mobile

Pour ce qui est des applications mobiles, je vais uniquement parler de celles sous Android (si vous avez un autre OS, achetez un nouveau téléphone 😛 ), ceci dit, vous avez de la chance, quelque-unes d’entre elles sont sur iOS.

JA Sensei

JA Sensei est pour moi LA meilleure application Android et pour cause, absolument tout est là. Une vingtaine de leçons contenant des textes du vocabulaire et de la grammaire ainsi qu’un point culture et un quiz pour vérifier les acquis. L’application contient aussi des modules centrés spécifiquement les les kanas, les kanjis, le vocabulaire, la grammaire, la compréhension orale, … Bref, c’est très complet en plus de ça, il y a toujours une bande son pour qu’on puisse entendre comment les choses se prononcent et des quiz pour les modules centrés sur l’apprentissage. Pour moi, ça vaut largement la dizaine d’euros de dépensés en plus, le(s) développeur(s) font souvent des mises à jour et des ajouts de fonctionnalités.

Un site web est également disponible et propose un certain nombre de fonctionnalités présentes dans l’application, il faudra cependant payer pour avoir un accès complet (5€ par mois).

Human Japanese

Human Japanese est un pack de deux applications (payantes, environ 16 € au total, versions gratuites et limitées disponibles pour tester), une pour un niveau débutant et une pour un niveau intermédiaire (pour ce que j’en ai vu, le niveau intermédiaire ne semble pas trop dur). L’application est bien faite et agréable à utiliser mais elle est en anglais. Chacune des deux applications contient une quarantaine de leçons. A chaque fois, une liste de vocabulaire, de la grammaire et des dialogues sont proposés. Ici aussi, on aura le droit à des bandes son et a des quiz en fin de leçons.

Ici-Japon

L’équipe d’Ici-Japon propose des applications qui aident pour l’apprentissage des katakanas, hiraganas et kanjis. Ces dernières sont payantes mais une version de démonstration est disponible (sauf pour les kanjis). Histoire de tester, j’ai acheté celle pour apprendre les kanjis. Visuellement c’est plutôt bien fait. L’application donne la possibilité d’étudier une centaines de kanjis (c’est pas beaucoup mais je suppose qu’ils sont utiles), de faire des quiz pour évaluer son niveau de connaissance des ces derniers et pour les classer par (connu/pas connu/familier). Pour chaque kanji, il y a un moyen mnémotechnique pour le retenir, les différentes prononciations en sens qu’il peut avoir et du vocabulaire dans lequel il peut être utilisé.

AnkiDroid

AnkiDroid n’est pas une application faite spécialement pour le japonais mais je l’utilise pour ça alors je me suis dit que j’allais vous en parler. En gros, ça permet de créer des « cartes » qui font correspondre une question et une réponse. L’application fait ensuite passer ces cartes en masquant la réponse et on peut dire si on le savait, si on a trouvé la question difficile ou qu’on ne savait tout simplement pas. En fonction de cela, la carte va passer plus ou moins souvent, permettant de l’apprendre à force de la répéter. Il est également possible d’accéder aux fonctionnalités via un site web ou en utilisant un programme sur PC, la possibilité de synchroniser les cartes entre les différentes machines est également donnée et en plus de ça, c’est totalement gratuit.

Livres

40 leçons pour parler japonais

Si vous voulez acheter un livre sans vous ruiner, celui-ci est fait pour vous (environ 10€, 35€ pour la version avec CD, pas vendus séparément et non, le CD n’est pas en or massif 🙄 ). Comme vous pouvez vous en douter, il y a un total de quarante leçons 😛 . Chacune d’entre elles est composé de plusieurs parties : apprentissage de kanas/kanjis, quelques mots de vocabulaire, de la grammaire, des exercices, un dialogue et pour finir, un point sur la civilisation japonaise. Il y a également un résumé de tous les points de grammaires ainsi qu’un dictionnaire de kanjis et de vocabulaire à la fin du libre, ce qui est plutôt pratique.

Je trouve ce livre vraiment sympa, on est pas assommé par la taille des leçons, les petits exercices permettent de pratiquer et on a l’impression de progresser au fur et à mesure des leçons et coupler avec AnkiDroid, c’est la vie. Bref, je trouve que c’est un bon investissement pour une première approche (oui, c’est un livre de poches de 40 leçons, ne vous attendez pas à parler couramment à la fin hein 😛 ).

Le japonais en manga

Le japonais en manga est une série composée de quatre tomes : deux pour les cours et deux avec des exercices. Malgré ce que le titre peut laisser entendre, ces ouvrages sont tout à fait sérieux et le manga est juste un prétexte pour apprendre le japonais sans être omniprésent. Le premier livre est adapté pour les débutants tandis que le deuxième vise les personnes avec un niveau intermédiaire. Pour chaque leçon, on peut trouver du vocabulaire, de la grammaire, des exemples et un point sur la culture japonaise. La présentation est assez agréable à l’œil et pas mal de choses on l’air d’y être abordées. Ironiquement, si ce dernier se veut plus ludique, je lui ai préféré le livre précédent. Ceci dit, je pense que ça reste un support plutôt correct.

Minna no nihongo

Durant mes recherches, j’ai pas mal entendu parler de ce livre. Apparemment, il est réputé pour être très bon. Je ne l’ai pas testé donc je ne vais pas en parler pour ne pas dire de conneries mais vous pouvez trouver ici quelqu’un qui en parle 😉 .

 

Un commentaire

  1. Une très bonne liste à laquelle je rajouterais l’application Adnroid obenkyô. Et pour Ankidroïd, je conseille les listes qu’avait fait go-i (site mort) dont j’ai gardé une copie en archive zip : http://wp.me/p6zHza-5p

Laisser un commentaire