Home / Anime & Manga / Anime / News animation / Saison de printemps 2016, ma sélection d’animés

Saison de printemps 2016, ma sélection d’animés

Avec les derniers épisodes de la saison d’hivers qui se terminent. Il est temps de voir ce que cette saison de printemps 2016 va avoir à nous offrir. J’ai fait mes courses et voici les licences que j’ai sélectionné.

Magi: Sinbad no Bouken

On commence avec un des animés que j’attends le plus cette saison : Magi: Sinbad no Bouken.Magi: Sinbad no Bouken

Cette licence est un spin-off de Magi: The Labyrinth of Magic (la vie fois mille, à lire/voir). On va suivre l’histoire de Sinbad au moment où il n’est pas encore roi et qu’il conquiert les donjons. Il y a déjà eu des OAV (5 épisodes) qui traitent de ce sujet. Je ne sais pas si l’animé va reprendre ce qui y est dit (avec un peu de chance non) mais dans tous les cas on en apprendra un peu plus (ou alors non mais ça serait con de faire moins avec 12+ épisodes qu’avec 5 ^^).

Le nombre d’épisodes n’a pas été communiqué pour le moment. Ceci dit, pour The Labyrinth of Magic, une saison de 24 épisodes couvrait 100 scans. Il y a une centaines de scans déjà sortis pour Sinbad no Bouken, donc, avec un peu de chances, on aura ici aussi 24 épisodes 😀

La première diffusion aura lieu le 16 avril et je n’ai pour le moment pas entendu parler de quelle plateforme obtiendra la licence.

Gakusen Toshi Asterisk

Gakusen Toshi Asterisk 2nd SeasonOn rempile sur une saison pour cet animé qui a commencé en automne 2015. Il y en a un certain nombre d’autres pour lesquels j’aurais préféré une saison deux à la place de celui-là. Mais bon, ça se laisse regarder alors je suppose qu’il faut pas trop se plaindre. Ceci dit, la saison 1 ne m’a vraiment pas marqué. Pour preuve, je confond souvent cet animé avec Rakudai Kishi no Cavalery qui est sorti la même saison et qui est très ressemblant dans le style (comme beaucoup d’autres d’ailleurs). Avant de revoir le synopsis, je ne me souvenais même plus vraiment de l’histoire oO. Bref, si je m’ennuie je verrai sans doutes cette saison.

En gros, dans le passé, un grosse catastrophe a tout cassé sur terre. Plein de villes ont été détruites et tout et tout. Grâce à la catastrophe, les humains ont été capables de développer de nouvelles technologies. Du coup, le héro va arriver dans une des une des universités les plus prestigieuses du pays. Après ça, il débloque une arme cheatée et il participe à un tournoi avec sa coéquipière pour je ne sais plus quelle raison.

Comme pour la première saison, la réalisation est au mains de A1-Pictures et nous aurons le droit à 12 épisodes. En France, la licence est aux mains de Wakanim qui devrait diffuser le premier épisode le 2 avril.

Koutetsujou no Kabaneri

On continue cette sélection avec Koutetsujou no Kabaneri. Pour le coup, celui-là, il est fort possible qu’il soit assez génial (sinon je serais assez déçu en tout cas).Koutetsujou no Kabaneri

L’animé sera réalisé par le studio Wit (Shingeki no Kyojin, Owari no Seraph). Le directeur du staff a, entre autres participé à Aoi Bungaku Series, Blade, Death Note, Guilty Crown, Highschool of the Dead et SnK. Ses collègues ont aussi un passif intéressant. Le directeur du son a à son actif pas mal d’animés dont FMA, FMA Brotherhood, Guilty Crown, SnK ou encore Ushio to Tora (ce qui explique peut être pourquoi la bande son du teaser m’a vaguement rappelé quelque-chose). Pour ce qui est des deux personnes en charge du script, on peut noter Guilty Crown, Code Geass ou encore Zankyou no Terror à leur actif.

C’est bien beau tout ça, mais de quoi ça parle ? En gros, on a un monde dans une période de révolution industrielle. A ce moment, pas de chance, un monstre imbattable apparait. Le seul moyen de le tuer c’est de percer son cœur, couvert par une couche de métal. Et parce que c’est pas assez drôle comme ça, il peut infecter les humains en les mordant et créer des créatures appelées Kabane qui n’ont pas l’air trop sympa. Tel les pleutres qu’ils sont, les humains ont construit des abris qui communiquent entre-eux par train. Ikoma, un mec qui habite dans une des stations a créé une arme pour tuer les créatures. Il attend son heure pour l’utiliser et, bien évidemment, l’occasion se présente le jour où certaines personnes de la station se transforment et que cette dernière est attaquée.

Cet animé qui commencera le 6 avril n’a pas l’air d’avoir été licencié en France pour le moment. A l’étranger, il semblerait que Amazon ait eu la licence.

Sousei no Onmyouji

Sousei no OnmyoujiRéalisé par le studio Pierrot, Sousei no Onmyouji aussi connu sous le nom de Twin Star Exorcists va nous raconter l’histoire de Rokuro, un péon venant d’une famille d’exorcistes mais qui préfèrerais être à peu près n’importe quoi, sauf un exorciste.

L’arrivé de Benio réveille son esprit compétitif. Si bien qu’ils gagnent tout deux le titre de « Twin Star Exorcist », deux combattants suprême dont le destin et de se marier afin de donner naissance au guerrier ultime.

L’animé est adapté du manga du même nom. Ce dernier a une assez bonne note sur My AnimeList (7.93), même si je n’ai pas lu les commentaires (bah ouais, pas envie de me spoiler, faut pas déconner non plus 😛 ), je pense qu’on peut espérer quelque chose de correct.

L’animé commencera le 6 avril et est d’ores et déjà licencié par Crunchyroll.

Kuromukuro

KuromukuroKuromukuro est une œuvre originale. Elle sera réalisé par P.A. Works sous la direction de Okamura Tensai. Le mec a, entre autres, participé aux animés Ao no Exorcist, Darker than Black (dont il aussi été scénariste de la deuxième partie du manga, Kuro no Keiyakusha), Full Metal Panic, Nanatsu no Taizai ou encore Samurai Champloo. Les directeurs animation et chara design ont participé à Kuroku no Basket, Nagi no Asukara, Another et Darker than Black. Autant dire que ça met plutôt en confiance pour la suite.

Au niveau de l’histoire, ce sera plutôt orienté mécha. Pendant les travaux d’un pont, un artéfact ancien est découvert et un institut de recherche est créé pour l’étudier et des scientifique affluent de par le monde pour étudier l’objet. A priori, l’histoire sera centrée sur la fille du directeur, Yukina Shirahane et sur un samouraï solitaire qui vient du passé et qui décide de pop ici pendant l’été 2016. Qu’est-ce qu’il fout là ? C’est un bonne question mais comme le synopsis est light, on devra attendre la diffusion pour le savoir.

L’épisode un sera disponible à partir du 7 avril. Pour le moment il n’est, lui non plus, pas licencié en France.

Endride

EndrideContinuons cette liste des animés à voir pour ce printemps 2016 avec Endride. Une fois encore, nous faisons face à une œuvre originale. Enfin presque Endride: X Fragments). Le staff est moins impressionnant que pour le dernier animé mais on peut noter la présence du créateur du manga Kenshin. Le studio qui produira l’animé est Brain’s.

Niveau histoire, ça a l’air assez cool. On a un péon de 15 ans, Shun Asanaga qui est décrit comme un joyeux optimiste. Parce-qu’un jour il a eu la fausse bonne idée de fouiller dans le bureau de son père, un homme d’affaire et scientifique, il se retrouve téléporté dans le monde d’Endra. Eh oui, fallait pas toucher au cristal bizarre… Là bas, il va rencontrer Emilio, un faible péon en âge  d’hériter du trône du royaume d’Endra. Le problème, c’est qu’il est trop mauvais et qu’en essayant de virer le roi actuel – avec lequel il a pas trop l’air pote – il se retrouve en prison (noob). Du coup, on va voir comment l’un va essayer de prendre le pouvoir pendant que l’autre tentera de rentrer chez lui.

Pour voir ce que ça donne, c’est le 3 avril que ça se passe. Pour le moment, personne ne possède la licence en France et on aura le droit à 24 épisodes, ce qui est relativement stylé (enfin si l’animé est bien hein, sinon OSEF ^^).

Bungou Stray Dogs

On enchaine avec Bungou Stray Dogs. Adapté du manga du même nom, il sera animé par le studio Bones (qui a fait plein de bon trucs comme les deux FMA, Darker than Black, Zetsuen no Tempest, …). La saison fera un total de douze épisodes.Bungou Stray Dogs

Niveau histoire, on va suivre Nakajima Atsushi qui, après s’être fait jeter de son orphelinat est bien dans le caca puisqu’il ne sait pas ou aller et qu’il n’a même pas de quoi acheter de la nourriture. Pendant que Monsieur agonise de faim au bord d’une rivière, il sauve un Dazai Osamu, un péon qui essaye de se sucider. Ce péon n’est pas n’importe quel péon puisqu’il est membre d’une agence de détéctives qui ont des pouvoir supernaturels et qui, du coup, ne s’occupent que d’affaires qui sont trop dangereuses pour la police ou l’armée. Cette agence traque un genre de tigre (oui, un tigre, je sais pas ce qu’il a de spécial mais il est là) qui est apparu récemment et qui semble être connecté d’une manière ou d’une autre à Nakajima.

Bon, le synopsis ne dévoile pas beaucoup de choses, c’est possible que l’animé soit plutôt sympa. En tout cas, les teasers sont assez cools et le manga a l’air relativement apprécié (7.91 sur My AnimeList) et ils sont tellement confiants qu’ils ont déjà prévu une deuxième saison en automne. En attendant, le premier épisode sera là le 7 avril et n’est pour le moment licencié chez personne en France.

Gyakuten Saiban: Sono « Shinjitsu », Igi Ari!

http://myanimelist.net/anime/31630/Gyakuten_Saiban__Sono_Shinjitsu_Igi_AriAvec Gyakuten Saiban, on va un peu sortir de l’ordinaire puisque ça va parler de Ryuuichi Naruhodou, un avocat débutant qui va être investi dans son boulot au point de faire sa propre enquête pour les cas sur lesquels il travaille. Disposant de peu d’éléments, il arrivera toujours à défendre ses clients au mieux en utilisant son mot fétiche : « Objection ».

L’animé est adapté du jeu du même nom (sur Game Boy et Nitendo DS) et sera réalisé par A1-pictures.

Niveau graphique, quelque-chose m’a perturbé dans le teaser, je suis pas super fan du design des personnages. Mais bon, ça serait pas la première fois que j’ai une mauvaise première impression et que ça passe par la suite. En tout cas, ça peut être intéréssant de lui donner une chance.

Le premier épisode sera diffusé le 2 avril et, une fois encore, personne en France n’a licencié cet animé pour le moment

Hundred

Hundred, ça va sans doutes être l’animé le plus original de la saison. Produit par le studio Production IMS (qui n’a pas produit énormément de trucs mais avec un gros pourcentage d’animés ecchi), il est adapté de la light novel du même nom.Hundred

Parlons un peu de l’histoire. Le nom de l’animé fait référence à la seule arme qui peut s’opposer à « Savage », une forme de vie mystérieuse. Nous allons suivre Kirasagi Hayato qui veut devenir un maitre des arts martiaux en utilisent Hundred. Il se retrouve dans une université et est assigné à une chambre. Sa colocataire, Emil Crossford le fait se sentir mal à l’aise puisqu’elle à l’air de bien le connaitre (ça a pas l’air réciproque du coup). Avant la cérémonie d’entrée, il se fait provoquer en dual par la plus forte pratiquante d’arts martiaux.

Ça y est ? Vous le sentez venir le IBS (Indice de Boobs par Secondes) ? D’ailleurs, je suis prêt à parier que c’est une académie pour filles. Enfin bon, la colocataire féminine, des armes « magiques » qui roxx, un/des espèce de monstre(s) étrange(s), ça sent le déjà vu. En plus de ça, au niveau graphique, on peut voir des similitudes avec des animés déjà existants. Par exemple au niveau de leur tenue de combat (j’ai la flemme de chercher les noms mais j’ai au moins 3 animés en tête qui ont presque les mêmes).

Tout ça pour dire que je regarderai sans doutes le premier épisodes (5 avril), par curiosité mais je n’en attend pas grand chose (#euphémisme). L’animé est licencié par Crunchyroll en France.

Re:Zero kara Hajimeru Isekai Seikatsu

Re:Zero kara Hajimeru Isekai SeikatsuRe:Zero est un animé adapté d’une light novel du même nom et sera produit par le studio White Fox.

Nous allons suivre Subaru Natsuki un lycéen lambda qui se retrouve un jour téléporté dans un autre monde alors qu’il rentre du supermarché. Quand il arrive dans cet autre monde, il se retrouve assez vite dans une mauvaise positions puisque, en plus de ne pas savoir qu’est-ce qu’il fait là, il est assez vite attaqué. Il se fait sauver par une fille et son chat et, pour lui retourner la faveur, il décide de la suivre. Quand il commence à comprendre ce qu’il se passe, il se font attaquer et la fille meurt. A ce moment-là, Subaru se rend compte qu’il a un pouvoir – un peu moisi, certes – qui lui permet de revenir dans le temps en mourant. Du coup, au lieu de se dire que, ce faisant, il a à son tour sauvé la fille (1 partout donc) et devrait rentrer chez lui, il décide de l’aider à échapper à la mort.

Bon, ça ne sera sans doutes pas le meilleur animé de la saison mais je pense qu’il est possible qu’il soit bien correct. Réponse le 3 avril, date de diffusion du premier épisode chez Crunchyroll.

Netoge no Yome wa Onnanoko ja Nai to Omotta?

Netoge no Yome wa Onnanoko ja Nai to Omotta?Netoge no Yome nous fera suivre Hideki Nishimura, un péon naïf qui, un jour, s’est fait owned par un mec se faisant passer pour une fille dans un jeu vidéo (dont il était tombé amoureux, au passage). Du coup, traumatisé et ayant un peu mal à sa dignité, il décide de ne plus faire confiance à une fille qu’il rencontre en ligne. C’était sans compter sur le fait que, 2 ans plus tard, une vraie fille va lui avouer son amour. Mais bon, ce serait trop beau si elle était normale. Du coup, il se rend compte peu de temps après qu’elle a quelques problèmes dans sa tête et qu’elle ne peut pas distinguer les jeux de la réalité. L’idée c’est, semblerait-il, de voir si le héro va réussir à la sauver.

Je pense que, si ils jouent la carte de la stupidité et qu’ils ne se prennent pas au sérieux, ça peut être assez drôle.

L’animé est adapté d’une light novel du même nom. Réalisé par le studio Project No.9, la date de sa première diffusion est fixée au 7 avril et il n’est pour le moment licencié chez personne en France.

Sword Gai

Sword Gai Adapté du manga du même nom, Sword Gai nous fait suivre les péripéties de Gai. Le mec a pas eu de chance dans la vie. Il est retrouvé à côté d’une femme morte dans une foret par le forgeur d’épées du coin, Amon. Du coup, le forgeron le prend sous on aile et quelques années plus tard, il devient son apprenti.  Et là, sbim ! Il se coupe le bras droit en fabriquant une épée. Du coup, en sa grande bonté, Amon prend une épée démonique, vielle de plusieurs générations et la reforge en un bras artificiel. A partir de là, Gai va être entrainé dans de nombreux combats.

Ça sera réalisé par le studio DLE. La date de première diffusion n’a pas été donnée pour le moment et personne en France ne l’a pour le moment licencié.

Je ne connais pas le studio mais dans le staff, il y a des gens qui ont fait des trucs cools. Pas de teaser pour le moment mais l’histoire à l’air assez sombre et y’a moyen que ce soit assez épique.

Terra Formars Revenge

Terra Formars RevengeQuelques saisons plus tard, voici venir la deuxième saison de Terra Formars. Cette fois encore, elle sera réalisée par le studio LIDENFILMS et devrait donc probablement durer aussi treize épisodes.

Pour ce qui est de l’histoire, en l’an 2599, l’humanité qui est un peu dans la merde niveau ressources tout ça tout ça décide d’envoyer une expédition sur Mars (la deuxième) afin de pouvoir virer les cafards sur-développés qui y habitent et de la coloniser. Le humains qui y sont envoyés vont être génétiquement modifiés pour gagner des capacités d’insectes mises à l’échelle humaine. Quand ils vont arriver, sur Mars (un peu avant pendant le trajet même en fait), il vont déjà commencer à se faire rouler dessus. On apprend ensuite que les cafards sont beaucoup plus évolués qu’ils le devraient et qu’ils ont dû bénéficier d’une aide humaine.

J’avais trouvé la saison 1 relativement sympa même si on pouvait lui reprocher une histoire qui avançait lentement. Le truc le plus chiant et qu’on risque de se taper dans la saison 2, c’est la censure. Mais à un niveau ridicule, du jamais vu. C’est dommage parce-que ça casse tout. Avec un peu de chance, cette saison fera mieux quand la précédentes sur ce qui peut l’être.

Quoi qu’il en soit, le premier épisode sera diffusé le 2 avril par Crunchyroll et Wakanim.

Boku no Hero Academia

 Boku no Hero Academia On fini cette sélection des animés de la saison de printemps 2016 avec  Boku no Hero Academia. Réalisé par le studio Bones, l’animé sera adapté du manga du même nom (qui a l’air assez apprécié, 8.23 sur My AnimeList).

L’histoire se déroule dans un monde où tout le monde possède un pouvoir développé durant l’enfance et qui est nommé « Quirck ». Tout le monde sauf Izuku Midoriya (et quelques rares autres péons), le protagoniste. Bien qu’étant un noob, il rejoint l’académie Yuuei Academy où l’un de ses professeurs ne sera autre que le plus puissant des héros.

L’histoire et les teasers ont l’air plutôt cools. Je pense que l’animé devrait être bon.

La licence est allée à Wakanim et la première diffusion aura lieu le 3 avril.

Voir aussi

Durarara

Saison d’hiver 2015/2016, ma sélection d’animés

Winter is coming ! Dans environ trois semaines, nous aurons droit à la saison d’hiver. …

Un commentaire

  1. Par sélection je m’attendais plutôt à sélection d’animes prometteurs que sélection d’animes en tout genre à regarder. Parce que d’un point de vue d’un lecteur, un anime qui « se laisse regarder alors je suppose qu’il faut pas trop se plaindre », ça ne donne pas spécialement envie…
    Il faut dire que moi, je n’en regarde pas des tonnes alors soit je me laisse tenter car un titre par hasard ou un grand succès populaire (One Punch Man)
    Le plus prometteur avait l’air d’être Boku no Hero Academia.

    « Un garçon sans capacité rêvant de devenir super héros dans un monde où presque 80 % de la population à des pouvoirs. » C’est plutôt tentant, non ?

    Vu que beaucoup cherchent absolument à le comparer Natuto, je vais le faire.
    Le monde de Naruto était aussi attrayant car il mélangeait super pouvoir avec culture et folklore japonais. Là, c’est un monde bien connu : le nôtre, mais avec des supers pouvoirs en plus.
    Personnellement, je n’ai pas vraiment été convaincu par cette première saison.
    Je n’ai même pas encore eu le temps d’apprendre à connaître les personnages et c’est déjà fini…
    Ca m’a fait vraiment me marrer, mais d’après ce que je voie, il n’y a qu’une seule et unique femme professeur (je ne compte pas la vieille infirmière qui soigne avec ses baisers) et vu son costume, elle est probablement dominatrice dans un club SM de son temps libre.
    (Ok… Je commence à comprendre le ras-le-bol de certaines, mais c’est plutôt amusant, non ?)
    SPOIL SPOIL SPOIL
    Le garçon sans pouvoir en question se retrouve presque immédiatement héritier d’une force hors du commun (il semble même que ce soit le plus fort des pouvoirs)… Certes, il n’arrive pas encore à les contrôler, mais on sait déjà qu’il y parviendra. Le type qui était la victime de service se retrouve d’un coup admiré et respecté par presque toute sa nouvelle classe.
    C’est un peu dommage d’avoir gâché le potentiel d’un héros sans pouvoir, mais bon…
    Je trouve même que si son pouvoir avait été celui d’Eraserhead (l’effaceur de pouvoir), cela aurait été bien plus intéressant.
    Mais ce n’est que mon avis…

Laisser un commentaire